Tromb n' Rock

Skip to: Content | Sidebar | Footer

* *

Thanksgiving, l’histoire du Mayflower



Thanksgiving story


Les pèlerins qui naviguaient à bord du « Mayflower » étaient à l’origine membres de l’église protestante Anglaise.
Pour échapper à la persécution religieuse ils ont vogués vers la Hollande, pays ou la tolérance religieuse
était bien plus grande. Mais désabusés par le mode de vie hollandais ils décidèrent de naviguer vers le nouveau monde pour s’y
installer. La plupart des pionniers du « Mayflower » n’étaient pas protestant, mais des colons de la « Virginia Compagnie »
qui finançait ce voyage, pour organiser le peuplement de la nouvelle colonie anglaise de Virginie, seul le tiers des colons
étaient séparatiste. C’est le 26 novembre 1620 que le « Mayflower » aborde en un lieu baptisé Plymouth, près de Cap Cod, sur la côte sauvage du Massachusetts.
Les passagers comprennent alors qu’ils ont fait fausse route. Ils doivent se résigner à débarquer sur une terre inhospitalière, encore inconnue des Européens.
. Le premier hiver fut dévastateur, la famine et la maladie ont raison de nombreux colons. Les survivants doivent leur survie aux dindes sauvages et au maïs fourni par les Indiens.
46 des 102 colons y perdirent la vie. En cette année 1621 la moisson fût bonne et les survivants décidèrent donc de rester. Leur chef, William Bradford
organisa une journée d’action de grâce en compagnie des 91 indiens qui les avaient aidée à survivre au cours de cette première année, ce fut le premier « Thanksgiving day ».
C’est le président Abraham Lincoln qui l’ériga en fête nationale en 1863.
Depuis 1941 et un vote du congrès « Thanksgiving » est fêté le quatrième jeudi du mois de novembre. De nos jours encore, chaque 4ème jeudi de novembre, les familles
des États-Unis dégustent la dinde aux airelles avec des patates douces et de la tarte au potiron au dessert.

Be Sociable, Share!